Guy Delafontaine est né le 9 décembre 1956.


Après une maturité de type scientifique obtenu 1976, il part étudier pendant trois ans à l'INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et techniques de diffusions - Bruxelles) dans la section interprétation dramatique. Depuis son diplôme décerné en 1979 avec mention, il partage son temps entre trois activités complémentaires : l'interprétation, la mise en scène et l'animation .


Il met en scène des spectacles professionnels avec deux compagnies:



SPECTACLEXPO, 12 réalisations :


Au coin d’un bar avec une valise, texte de Guy Foissy choisi dans l’Art de la chute (2014), Le Banquet sous les étoiles, montage de textes antiques traduits et assemblés par Matteo Capponi, en coproduction avec le projet STOA (2012), Cosmos, de Hervé Lochmatter (2010), Soirées Bourgeoises, de Guy Foissy (2009), Le grand feu d’artifice ou la fin du monde, montage de textes de Karl Valentin (2004), L’homme qui marche, d’après Hundertwasser (2003), L'aquarium, de Louis Calaferte (1999), Passions, spectacle poétique et chorégraphique montage de textes d'auteurs romands pour la 4ème Fête des Lettres Romandes, en co-mise en scène avec Laurence Amy (1999), Les affaires du passé de Johann Nepomuk Nestroy (1999), Faute de frappe, montage de textes de Cioran, Michaux, Beckett, Ionesco (1998), On déménage montage de textes de Karl Valentin (1996), Les Germains de Plaute (1994) .



COMPAGNIE DORIS V., 17 créations de danse-théâtre en collaboration avec Doris Vuilleumier qui signe la chorégraphie :


Requiem pour un théâtre (2011), Movimenti (2011), Chute (2009), Pitit et Gros devant le rideau (2006), Narcisse à l’envers (2006), Mes animaux (2003), Etrange (2000), Bleu Outremer (1998), Bach Danse ou le temps des promenades (1997), Explosante–Fixe (1995), Les Oreilles de Victor (1994), Histoires d'Amour (1992), L'envolée (1992), Cube et noyau de pêche (1991), Paysage avec lune (1990), Camille ou la constante référence (1989), Somnanbules (1986).



Ces créations se sont déroulées en majorité à Lausanne (Festival de la Cité, TPEL-Eldorado, Sévelin 36, Petit théâtre, MAD, Théâtre de Verdure du Casino de Monbenon, Arsenic) et dans un large éventail de lieux en Suisse romande : à Sion (Petitéâtre), à Renens (théâtre.danse Mobilet’), à Bienne (Théâtre de Poche), à Yverdon-les-Bains (Théâtre Benno Besson) et ensuite en tournée.



C.V. détaillé d’interprète dramatique


C.V. détaillé de metteur en scène


C.V. détaillé de metteur en scène avec des amateurs



PHOTOS